Présentation des actifs PSA Peugeot Citroën
http://www.psa-peugeot-citroen.com/

Activité

Le Groupe PSA est le deuxième constructeur automobile européen. Après l’acquisition des activités de Général Motors en Europe, son développement repose sur 5 marques, Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall au rayonnement et aux personnalités distinctes dans le cadre de stratégies internationales coordonnées et d’un plan produit cohérent. Outre son activité majeure de constructeur automobile, le Groupe PSA exerce 2 autres métiers principaux : le financement des réseaux commerciaux et des clients de marques automobiles (Banque PSA Finance), et la conception et la production de composants et de modules destinés à la production automobile (FAURECIA, dont PSA est l’actionnaire majoritaire). Le groupe conserve une participation de 25 % dans Gefco, acteur de transport et de logistique.

En 2017, compte tenu de l’acquisition d’Opel/Vauxhall, le volume des ventes du groupe est en hausse de + 15,4 % par rapport à 2016. En Europe, le volume des ventes de véhicules du groupe est en hausse de + 23,2 % par rapport à 2016. Les ventes de véhicules montés hors d’Europe représentent 35 % des ventes totales. Dans la zone Chine et Asie du Sud-Est, le volume des ventes de véhicules du groupe a baissé de - 37,4 % en 2017. La région Moyen-Orient et Afrique est le 3e pilier du groupe avec une croissance de + 61,4 %, notamment tirée par le retour du Groupe PSA en Iran.

Le chiffre d’affaires groupe atteint 65,2 Md€ en 2017, en progression de + 12,9 % à taux de change et périmètre constants par rapport à l’exercice précédent et en hausse de + 20,7 % en prenant en compte l’impact d’Opel/Vauxhall. Le chiffre d’affaires de la division Automobile PCD (Peugeot Citroën DS) s’établit à 40,7 Md€, en hausse de + 9,9 % par rapport à 2016, grâce notamment au succès des modèles lancés récemment et à l’amélioration du mix-produit. Le chiffre d’affaires de la division Automobile OV (Opel/Vauxhall) est de 7,2 Md€ en 2017. Le chiffre d’affaires de FAURECIA atteint 20,2 Md€, en hausse de + 7,9 % par rapport à 2016.

Le résultat opérationnel courant du groupe s’élève à 3,9 Md€ en hausse de 23,4 % par rapport à 2016. Avec un résultat opérationnel courant de 2,9 Md€, la division Automobile PCD progresse de 33,3 % par rapport à 2016 et atteint un niveau de rentabilité de 7,3 %, en dépit des hausses des matières premières et de l’impact négatif des taux de change. Cette performance résulte en particulier d’un mix produit favorable et de la poursuite des baisses de coûts. Le résultat opérationnel courant d’OV s’établit à - 179 M€ en 2017. Le résultat opérationnel courant de FAURECIA s’établit à 1 170 M€, en hausse de + 20,6 %. La marge opérationnelle courante du groupe avec OV est de 6,1 % contre 6 % en 2016.

Le free cash-flow des activités industrielles et commerciales s’établit à 500 M€ et le Free Cash Flow opérationnel s’élève à 1,6 Md€. La position financière nette des activités industrielles et commerciales s’élève à 6,2 Md€ au 31 décembre 2017, contre 6,8 Md€ au 31 décembre 2016. Le versement d’un dividende de 0,53 € par action sera soumis au vote de la prochaine Assemblée Générale.

Fort de ces résultats, le Groupe PSA a confirmé les objectifs du plan Push to Pass, avec une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5 % pour la division Automobile sur la période 2016-2018 et une cible à 6 % en 2021. Le groupe vise également une croissance de 10 % du chiffre d’affaires entre 2015 et 2018, avec 15 % supplémentaires d’ici 2021.

En 2018, le groupe prévoit un marché automobile stable en Europe, en hausse de 4% en Amérique Latine, 10% en Russie et 2% en Chine.

L’investissement FFP

La famille Peugeot est à l’origine du groupe automobile. FFP a participé à l’augmentation de capital en 2014 pour un montant de 115 M€ et a reçu 67 millions de bons de souscription d’actions (BSA). En 2015, FFP en a vendu 8 millions et a monétisé le solde. Ces opérations dérivées ont été dénouées en fin d’année 2016, date à laquelle FFP ne détient plus aucun BSA.

Au 31 décembre 2017, FFP et son actionnaire majoritaire Établissements Peugeot Frères (EPF) sont l’un des 3 principaux actionnaires du groupe avec 12,2 % du capital et 17,6 % des droits de vote. FFP détient pour sa part 9,3 % du capital et 13,2 % des droits de vote.

La valorisation des titres, dans l’Actif Net Réévalué et dans les comptes consolidés, est calculée en retenant le cours de Bourse au 31 décembre 2017.

M. Robert Peugeot représente FFP au Conseil de surveillance et est Président du Comité Stratégique et membre du Comité Financier et d’Audit. Mme Marie-Hélène Peugeot-Roncoroni, Vice-Présidente du Conseil d’administration de FFP, est Vice-Présidente du Conseil de surveillance de Peugeot SA et représente EPF à ce Conseil de surveillance. M. Frédéric Banzet, senior partner de FFP, est censeur du conseil.

Situation au 31 décembre 2017