— Safran

Safran est un leader mondial de l’aéronautique dont la principale activité est le développement de moteurs à destination de l’aviation civile. Le groupe est également présent dans les domaines des équipements aéronautiques, de l’espace et de la défense. Sur tous ces marchés, Safran occupe des positions de premier plan.

 https://www.safran-group.com
 
Situation au 31 déc. 2019

Participation dans Safran

0,7%

Année d'investissement

2018

L'investissement de FFP.

Depuis 2006, FFP détenait plus de 5 % du capital de Zodiac Aerospace et était l’un de ses principaux actionnaires.
Après avoir accompagné le développement du groupe pendant douze ans, FFP a soutenu le rapprochement de Zodiac Aerospace et Safran.
Ainsi, en février 2018, FFP a apporté l’intégralité de ses actions Zodiac Aerospace à l’offre  publique d’échange initiée par Safran. Suite aux résultats de l’offre et après un réinvestissement de 31 M€, FFP détient aujourd’hui 0,8 % du capital de Safran. Les titres issus de l’offre publique sont des actions de préférence sans liquidité jusqu’en février 2021.
F&P, une joint-venture à 50/50 constituée par FFP et le Fonds stratégique de participations, est administrateur de Safran et représentée au Conseil d’administration par M. Robert Peugeot, son Président.

F&P, représentée par M. Robert Peugeot, est également membre du Comité d’audit et des risques de Safran.

En 2019.

Au 31 décembre 2019, le chiffre d’affaires ajusté du groupe Safran s’établit à 24,6 Mds€. Sur une base organique, le chiffre d’affaires augmente de 9,3 % par rapport à l’année précédente. Le résultat opérationnel courant ajusté ressort à 3,8 Mds€ (représentant 15,5 % du chiffre d’affaires), en hausse de 24,6 %. La génération de cash-flow libre s’élève à 2,0 Mds€ et la dette nette est de 4,1 Mds€ au 31 décembre 2019.
Depuis avril 2019, le volume total de production de turboréacteurs à destination de l’aviation civile est impacté par la réduction des cadences d’assemblage du Boeing 737 Max, suite à leur immobilisation un mois plus tôt. Ainsi, les livraisons de moteurs CFM (LEAP et CFM56) sont en léger recul sur l’année et s’établissent à 2 127 unités en 2019. Toutefois, la transition CFM56- LEAP se poursuit et la part de moteurs LEAP représente désormais 80 % des livraisons en 2019 (contre 52 % l’année précédente). Les commandes et intentions d’achat de LEAP restent solides et le total du carnet de commandes s’élève à 15 614 moteurs.
Le chiffre d’affaires de la division Propulsion aéronautique et spatiale s’élève à 12,0 Mds€ (+ 10,8 % sur une base organique). Le résultat opérationnel courant s’établit à 2,5 Mds€ (marge de 20,6 %).
Le chiffre d’affaires de la division Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems s’élève à 9,3 Mds€, pourune marge opérationnelle courante de 13,1 %.
Enfin, la restructuration de l’activité Aircraft Interiors se poursuit et la division publie un chiffre d’affaires s’élevant à 3,3 Mds€ (+ 8,8 % sur une base organique). Le résultat opérationnel courant s’établit à 188 M€, soit une marge de 5,7 %, en augmentation de 2,5 points.

Chiffres-clés.

Chiffre d'affaires 2019

24,6Mds€

Marge opérationelle 2019

15,5%

Décollage d'un avion civil court ou moyen-courrier équipé de moteurs Safran toutes les

2secondes

Actionnariat.